Burnout professionnel

Comment est-il reconnu par l’assurance ?

Dépression et Burnout

Consulter un psychologue

Prise en charge

par l’assurance de base ?

Lire plus

Le burnout n’est pas (encore) reconnu comme une maladie professionnelle mais comme une dépression.

Alors comment être pris en charge par l’assurance maladie de base pour vous aider à sortir de ce mal-être ?

La psychothérapie comporte plusieurs formes qui sont :

  • La psychologie
  • La psychothérapie
  • La psychiatrie
  • La psychanalyse

Certaines de ces thérapies sont prises en charge par l’assurance de base sous certaines conditions. 

Voir un psychologue :

C’est un thérapeute ne pouvant pas prescrire de médicaments. Il aide les patients à se sortir de leurs angoisses, peurs, stress grâce à l’échange, au dialogue. Les séances de psychologie seront alors prises en charge par une assurance complémentaire

Voir un psychiatre :

C’est un thérapeute qui est un médecin. Il pourra prescrire en plus de votre thérapie un traitement médicamenteux. Les séances pourront être prises en charge par la LAMal à hauteur de 90% du prix de la séance sans dépasser 40 séances annuelles. En revanche si le patient a besoin de plus de séances, une demande spéciale pourra être faite auprès de la caisse maladie par le médecin chargé du traitement.

Il faut savoir que l’assurance maladie de base prendra en compte la franchise et la quote-part du patient pour calculer sa couverture. 

N’hésitez pas à nous contacter.

Pandémie du covid-19

Le nombre de dépression a malheureusement explosé en Suisse !

Qu’en est-il

de la santé mentale en cette période covid ? 

Lire plus

Le nombre de dépression a malheureusement explosé en Suisse..

Le nombre de burn-out est depuis 2019 en constante évolution..

Comment cette “maladie” du 21ème siècle est-elle reconnue par les assurances ?

L’OMS a récemment classé le burn-out dans la catégorie des problèmes liés au travail et non plus classé dans la catégorie de la vie personnelle (comme cela l’était auparavant).

Malheureusement, malgré cela, il reste difficile encore aujourd’hui, de faire reconnaître le burn-out auprès de l’assurance maladie de base, en effet, elle le considère comme une dépression.

Or, le burn-out n’est pas une dépression puisqu’il n’est, en général, pas lié à un mal-être personnel. La définition du burn-out est un surmenage professionnel qui survient suite à une pression trop grande au travail, une surcharge de travail et un abus de pouvoir de la part de ses responsables hiérarchiques… 

Selon un recensement 28% des travailleurs se sentent épuisés émotionnellement. Ce qui est malheureusement bien trop ! Le burnout n’est pas encore reconnu comme une maladie professionnelle et donc pas pris en charge par l’assurance accidents.

Aujourd’hui on ne peut pas attribuer le burn-out comme une dépression uniquement à cause d’un contexte professionnel. Un grand nombre de paramètres, y compris personnels et émotionnels, entrent en jeu et provoquent ce surmenage psychologique.

On considère, par exemple, qu’une personne bien dans son corps et dans son esprit acceptera mieux une pression professionnelle et sera moins sujette à faire un burn-out.

Avec un burnout, de nombreux salariés consultent leur médecin, et souvent ils se retrouvent en arrêt maladie. Cependant les arrêts maladies prolongés ne sont pas très bien accéptés par les employeurs.

Beaucoup d’employés se retrouvent licenciés à leur retour au travail, ou n’arrivent pas à le reprendre totalement.. 

Il est donc important d’être bien couvert et savoir de quelle façon vous l’êtes ?

Covid et dépression

Comment la psychothérapie peut-elle vous aider ?

Psychothérapie

comment est-elle prise en charge ?

Lire plus

Nous traversons une période très difficile où notre routine et nos habitudes sont chamboulés.

La crise sanitaire du coronavirus dure aujourd’hui depuis 2 ans et nous ne voyons toujours pas la fin de cette pandémie.. Normal que notre moral soit chaotique, voir au plus bas… Isolement social, manque de liberté, en mal de vivre, les sorties vous manquent, pouvoir embrasser vos proches…

En cette période si spéciale, vous sentez tous ces chamboulements dans votre vie avec un réel impact sur votre moral. Quand certains ont juste une petite baisse de moral, d’autres peuvent entrer dans une profonde dépression. 

Plus triste encore, en Suisse il a été enregistré un nombre record de suicide chez les jeunes en 2020. Le nombre de dépressions explose, au-delà des dépressions saisonnières que l’on retrouve habituellement.

Lorsque le stress , l’anxiété et les angoisses nous hantent, il est souvent difficile de s’en défaire sans le recours d’un spécialiste. C’est pourquoi l’aide d’un thérapeute peut devenir indispensable. 

Il existe plusieurs formes de psychothérapies : 

  • La psychologie
  • La psychothérapie
  • La psychiatrie
  • La psychanalyse

Quelles thérapies peuvent aider à mieux traverser cette période si difficile ? 

→ La psychologie : basée sur le dialogue et l’écoute entre le thérapeute et le patient. Elle aide la personne à apaiser ses angoisses, peurs, ses questions dans un échange où le patient pourra s’exprimer et écouter les conseils du psychologue. La psychologie est une technique non médicale (un psychologue n’a pas besoin de suivre des études de médecine pour pratiquer). Par conséquent, il ne pourra pas prescrire de médicaments à son patient. 

Malheureusement, la psychologie n’est pas reconnue par l’assurance maladie de base comme une médecine alternative. Elle n’est pas remboursée par la LAMal. Pour que vos séances soient prises en charge, il faudra souscrire à une assurance complémentaire = Médecines Alternatives.

→ La psychothérapie : spécialisation de la psychologie. Le thérapeute a suivi une formation supplémentaire afin de compléter ses connaissances et pouvoir mener une thérapie aux patients. 

→ La psychiatrie : basée sur l’étude et l’analyse comportementale du patient. À la différence du psychologue, le psychiatre a le statut de médecin. Il peut prescrire un traitement médical pour accompagner la thérapie. Généralement, les séances chez un psychiatre sont recommandées lorsque des crises d’angoisses sont trop fortes, le patient n’arrive plus à les contrôler par lui-même.

Ici les séances peuvent être prises en charge par l’assurance maladie de base sous certaines conditions.

Les séances doivent être prescrites par un médecin psychothérapeute , psychiatre, et se dérouler dans le cabinet du médecin et sous sa responsabilité. Sous ces conditions, la LAMal prendra en charge jusqu’à 90% du tarif de la séance. Cette prise en charge peut varier selon la franchise et la quote-part du patient.

→ La psychanalyse : spécialisation de la psychothérapie. Elle peut être faite par un psychiatre ou un psychothérapeute. La seule différence est que si elle est pratiquée par un psychiatre elle pourra être accompagnée d’un traitement médical.

N’hésitez pas à nous contacter.

depression

Quelles sont les autres thérapies naturelles, remboursées par la LAMal, peuvent aider contre la dépression ?

 

La LAMal reconnaît et prend en charge 4 médecines douces :

  • L’homéopathie,
  • La phytothérapie,
  • La médecine traditionnelle chinoise
  • La médecine anthroposophique. 

Elles peuvent vous aider à vous sentir mieux dans votre corps et apaiser votre stress.

L’homéopathie s’inscrit dans les médecines alternatives, appelées encore médecines douces. C’est une médication naturelle qui soigne les pathologies et prend en charge les symptômes à travers une approche globale et/ou symptomatique. Elle pourrait donc aider une personne en situation d’anxiété face à la crise sanitaire actuelle.

La médecine chinoise, tout comme l’acupuncture, est reconnue par la LAMal. Elle aide à soulager des tensions musculaires, des tensions de stress/d’angoisse grâce à la pose d’aiguilles sur des points (méridiens) d’énergies précis du corps. Elle fait aussi partie des médecines douces favorables pour aider une personne en situation de stress et/ou de tension. Cela dit, l’acupuncture ne guérit pas une personne dépressive. 

La phytothérapie médecine naturelle qui contribue à rééquilibrer l’ensemble de l’organisme par les plantes et agit de ce fait sur tous les types de maladies. Les vertus des plantes intéressent de plus en plus le grand public qui cherche des solutions naturelles pour se soigner. Cette thérapie ne doit pas à être prise à la légère car les plantes peuvent aussi avoir des effets indésirables. 

La médecine anthroposophique consiste à stimuler les forces saines de l’individu et à soutenir ses forces d’autoguérison. Cette médecine considère que le corps humain est composé de 4 éléments à la fois différents et indissociables, à savoir : le corps physique, le corps éthérique (les forces de vie), le corps astral (sentiments et sensations), et le moi (ou corps égotique)La maladie serait dû à un déséquilibre entre ces 4 éléments. Le traitement qui accompagne cette thérapie est toujours à base de substances naturelles.

Ces 4 médecines douces seront donc prises en charge par la LAMal si elles sont pratiquées par des thérapeutes reconnus et prescrites par un médecin traitant. L’assurance maladie de base remboursera les séances ne dépassant pas un certain plafond annuel.

N’hésitez pas à nous contacter.

Il est donc important, en cette période difficile, d’être correctement assuré contre les éventuels problèmes de santé.
En plus de l’assurance maladie de base qui est obligatoire, nous vous recommandons également de souscrire à une assurance complémentaire maladie.

Parler avec un agent

Via zoom, whatsapp, téléphone

Nous envoyer un courriel

Via le site ou par mail